Les brèves de la Société

Des nouvelles de nos activités ou évènements.

Comète P12/Pons Brooks

La comète P12/ Pons Brooks est encore visible, comète d'une période orbitale d'environ 71 ans, avec une magnitude de 5. Dessin fait par Laurent Mallia, ainsi que les photos prises par Bruno et Alexandre, nos membres du club.

0
  273 lectures
  1 commentaire
Mots-clés :

Stage Astronomie des Guions

Le stage se déroulera du 10 au 14 juin à St Crépin dans les Hautes-Alpes (05600).  Les thématiques porteront sur la lune, les nébuleuses, le soleil, mythologies et constellations. Au programme : projections, ateliers et soirées d'observation. Nos intervenants : Bruno Thouvenin et Raymond Sadin seront là pour vous accueillir et animeront les différents ateliers. Information Astronomie Raymond : 06 27 15 82 54 Inscription auprès de Rose au : 06 08 88 24 99

0
  408 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

Bilan LARINA

Bilan de la soirée Du 2 septembre à Larina : Raymond Sadin

0
  664 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

La planète naine Cérès en transit devant la galaxie M100.

0
  419 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

Comète C/2022 E3

Une belle comète s'invite dans le ciel du mois de janvier et février.La période la plus favorable fin janvier début février (peut-être visible à l'oeil nu), le 6,7 et 8 février, elle sera proche des amas du Cocher, un beau spectacle en perspective. Trois autres comètes (tableau ci-dessus) peuvent retenir votre attention. Elles sont accessibles uniquement muni d'un instrument et en photo. 

0
  460 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

Les satellites naturels de Mars.

Revue L'Astronomie N°165 Novembre 2022.

0
  470 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

Bilan photo de l'éclipse solaire du 25 octobre 2022

0
  541 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

Bilan permanence Chèzeneuve du 19 octobre 2022

La permanence du mercredi 19 octobre s'est déroulée en extérieur sur le site de Chèzeneuve. Malgré une couverture nuageuse, pas trop épaisse, l'observation en lumière blanche du soleil a été possible. Un petit groupe de taches était visible. Cependant il a été impossible d'observer en H-Alpha et de faire de la spectroscopie. En début de soirée, Saturne et Jupiter étaient accessibles. Saturne nous a offert de magnifiques moments. Images presque parfaites. Nombreuses nuances sur le globe, avec ses anneaux de très haute tenue ! Jupiter, basse sur l'horizon, présentait un globe qui manquait de contraste. Le jeu de satellites était cependant très intéressant. Nous avons notamment suivi la traversée de l'ombre projetée par Ganymède sur la géante gazeuse. Quelques observations stellaires, dans les trous de nuages ont clôturé ce sympathique RDV. De nouveaux adhérents(tes) nous ont retrouvé sur site. Les anciens astronomes ont répondu aux questions posées.  Anth...

1
  612 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

Observer la Lune : Cratère Aristillus

Le cratère ARISTILLUS est situé dans la mer des pluies (Mare Imbrium). Aristillus, Aristylle de Samos, est un astronome Grec, du 3ème siècle avant JC, à ne pas confondre avec Aristarque de Samos (astronome et mathématicien). Il a crée le tout premier catalogue d'étoiles du monde occidental vers l'an -300, il fut directeur de la bibliothèque d'Alexandrie.

0
  570 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :

Le soleil

Le Soleil est actuellement dans une phase de forte activité. Il est entré plus tôt que prévu, par les modèles théoriques, dans un cycle particulièrement actif. Les photos et dessins de Laurent RACLET sont très parlantes.L'observation en lumière blanche (fortement atténuée) donne accès aux taches solaires. « Tout individu collabore à l'ensemble du cosmos. » Friedrich Nietzsche Les taches solaires sont des zones plus froides (4 700°) que la surface visuelle à (5 700°). Les dessins et photos en H-Alpha demandent un appareil spécifique. Quelques membres du club en possèdent, Bruno, Laurent et Raymond.Ces instruments donnent accès aux éruptions, nommées protubérances. Elles sont visibles sur le périmètre (cercle) solaire.Elles prennent naissance sous formes de boucles, qui se développent en s'élevant, puis elles se fractionnent, laissant la place à des filaments plus ou moins épais.Vues de face (sur le disque solaire) les protubérances sont visibles comme des fils, sombres (noirs)...

1
  679 lectures
  0 commentaires
Mots-clés :